Les Forêts du Maine
Henry David Thoreau (Américain, 1817– 1862)
    
    Né à Concord, dans le Massachussetts, Henry David Thoreau commence son Journal – qu'il tiendra toute sa vie – en 1837 (l'année où il est diplomé d'Harvard). Inspiré par Emerson, il devient l'un des membres influants du mouvement Transcendantaliste (parmi lequels Margaret Fuller et Bronson Alcott). La foi qu'ont les Transcendantalistes en la Nature a été concrètement vécue par Thoreau entre 1845 et 1847. Durant 36 mois, Thoreau s'est établi dans une cabane près de Walden. Pendant ce séjour à Walden, Thoreau écrira les deux seuls livres publiés de son vivant :  Walden et A week on the Conconrd and Merrimack Rivers.
    Ces autres œuvres seront posthumes : The Maine Woods, Cape Cod et Excursions. Il est mort à Concord à 44 ans, en 1862.

     Chronologie

1817 : 12 juillet, naissance de David Henry Thoreau à Concord (Massachussetts).
1821 : Déménagement à Boston où son père enseigne.
1822 : Première visite à l’étang de Walden.
1823 : Retour à Concord où son père se lance dans la fabrication de crayons.
1827 : Premier poème connu « Les Saisons ».
1833 : Il entre à Harvard et bénéficie d’une bourse.
1835 : En dehors des trimestres d’études à Harvard, il enseigne à Canton dans le Massachussetts.
1836 : Emerson et d’autres intellectuels fondent le Club transcendantaliste. Il publie Nature qui influencera ce mouvement.
1837 : Diplômé de Harvard, il commence son Journal, change de nom. Désormais appelé Henry David, il fréquente Ralph Waldo Emerson, Margaret Fuller, Jones Very, Bronson Alcott. Engagé comme professeur à Concord, il démissionne car il est opposé aux châtiments corporels.
1838 : Avec son frère John, il ouvre une école privée où ils appliquent les nouveaux principes d’éducation prônés par Elizabeth Peabody.
1839 : Tous deux tombent amoureux d’Ellen Sewall qui obéit à son père et les éconduit l’un comme l’autre. En septembre, ils remontent les rivières Concord et Merrimack.
1840 : En juillet, il publie un premier essai « Aulus Persius Flaccus » et son poème « Sympathy » dans la revue transcendantaliste « The Dial ».
1841 : En avril, il arrête d’enseigner et va vivre chez les Emerson où il reste deux ans comme jardinier et homme de confiance.
1842 : Son frère John meurt. En été, a lieu sa première rencontre avec Nathaniel Hawthorne qui s’est installé à Concord.
1843 : Il assiste Emerson pour l’édition de The Dial et devient le précepteur de son neveu à Staten Island, New York. En décembre, il retourne à Concord.
1844 : Accidentellement, il met le feu dans les bois de Concord, 300 acres sont brûlés, ce qui accroît sa mauvaise réputation.
1845 : En mars, il travaille avec des amis à la construction d’une cabane de bois au bord de l’étang de Walden. Il s’y installe seul le 4 juillet.
1846 : Refusant de payer ses impôts à un État en guerre avec le Mexique et qui admet encore l’esclavage, il est arrêté. Il ne passera qu’une seule nuit en prison. Il travaille à Walden et, en avril, se rend dans les forêts du Maine.
1847 : Pendant le voyage d’Emerson en Angleterre, il s’occupe de sa maison durant dix mois et commence à prendre des notes sur les Indiens d’Amérique (3000 pages de citations et notes entre 1847 et 1861).
1848 : En janvier, lecture publique de « Les droits et les devoirs de l’individu face au gouvernement ». Il vit dans la maison familiale. Publication des Forêts du Maine et de Ktaadn dans une revue.
1849 : Il édite à compte d’auteur « A week on the Concord and Merrimack river ». Ce premier livre ne se vend pas. « La Résistance face au gouvernement civil » plus tard intitulé « La Désobéissance civile » paraît dans la revue d’Elizabeth Peabody. Il travaille comme arpenteur. En octobre, premier voyage à Cape Cod.
1850 : Voyage en train au Canada.
1851 : Il est actif dans la filière clandestine pour aider les esclaves noirs à gagner le Canada.
1853 : L’éditeur de son premier et seul livre publié à cette date lui retourne les invendus.
1854 : Publication à compte d’éditeur de Walden tiré à 2000 exemplaires.
1855 : Troisième voyage à Cape Cod. Premiers signes de tuberculose.
1856 : Thoreau rencontre Walt Whitman à Brooklyn.
1857 : Il rencontre John Brown, le leader abolitionniste. En juillet-août, dernier voyage dans les forêts du Maine avec Joe Polis, son guide indien.
1858 : Il explore les Whites Mountains dans le New Hampshire.
1859 : Mort de son père dont il reprend l’affaire. Arrestation de John Brown après l’attaque ratée de l’arsenal de Harpers Ferry (Virginia). Il prononce son « Plaidoyer pour John Brown » et de nombreuses conférences.
1860 : En décembre, un sévère refroidissement se transforme en bronchite.
1861 : Espérant améliorer son état de santé, il voyage au Minnesota. Dernière visite en septembre à Walden ; le 3 novembre, il arrête de tenir son Journal. Aidé par sa sœur, il prépare l’édition de ses publications.
1862 : Le 6 mai, il meurt de tuberculose et est enterré le 9 à Concord.
1864 : Les Forêts du Maine, publication.
1865 : Cape Cod, publication.
1894 : Onze volumes d’écrits sont publiés chez Riverside.
1906 : Édition Walden en vingt volumes.


      Pour plus d'information : un site en anglais très complet sur Thoreau.